Les enfants découvrent le métier de testeur à l’EPN

aquari Ce jeudi 23 janvier, les élèves de 5è et 6è année primaire de l’école communale d’Estinnes-au-Mont ont pu découvrir l’envers du décor à la réalisation d’un jeu vidéo dans le cadre des activités de l’Espace Public Numérique d’Estinnes

Belle-Productions, une société de réalisation de jeux vidéo et plus particulièrement de Serious Games ont donné l’opportunité aux enfants d’entrer dans le rôle de testeur de jeux, un métier à part entière, avec Le Silence d’Aquari, un Serious game de sensibilisation à la surdité.

Le jeu étant en version alpha (première version jouable), les enfants ont été confronté à la découverte du métier de testeur de jeux vidéo, un métier à part entière qui consiste à déceler tous les bugs d’un jeu vidéo. On traque les erreurs, on critique l’aspect graphique, la gameplay, … Pour ce faire, il n’y a pas mille et un chemins, il faut jouer !!! Mais pas que cela…

Benjamin François, directeur artistique de la boîte, les a guidé tout au long de cette phase, en leur expliquant comment on crée un jeu vidéo, quels sont les besoins pour en arriver, dans la chaîne hiérarchique, au métier de testeur, maillon très important dont va dépendre la qualité d’un jeu terminé.

Le testeur est un métier qui ne s’improvise pas. La personne a, à sa disposition, une fiche technique qu’il devra remplir méticuleusement et sur laquelle est indiqué les différentes actions qu’il devra réaliser. Le métier de testeur est souvent relié au métier de journaliste. Le métier de testeur est fastidieux car il ne suffit pas de jouer une fois, on y joue et rejoue des heures entières à la recherche de la moindre faille.

Semblerait-il que certains enfants soient prédestiné au métier au vu de certaines découvertes que Benjamin n’auraient sans doute pas détectées aussi rapidement, selon lui.

Une très belle expérience de part et d’autre, mais l’aventure ne s’arrête pas ici, puisqu’il est prévu de tester la version bêta. Et pour entrer dans le vif du sujet dont fait l’objet Le Silence d’Aquari, la sensibilisation à la surdité, il est fort probable que l’asbl Passe-Muraille vienne compléter le sujet par des activités de sensibilisation.

Affaire, donc, à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.