Comment occuper les enfants en fin d’année scolaire

Nous sommes à l’avant-dernière semaine avant les grandes vacances. Comme présenté dans le précédent article, les enfants ont eu une évaluation Passeportic, une initiative du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Comment, maintenant, les occuper de manière instructive tout en étant ludique ? Très simple, et comme je suis spécialisée dans le domaine des Serious Game, avec notamment le blog.seriousgame.be, autant se servir de ce qu’on a sous la main.

Lorsqu’on veut utiliser un Serious Game dans le cadre d’un EPN, il faut tout d’abord choisir un thème ou une matière. En effet, le nombre d’applications étant vaste, il est préférable de se donner des objectifs.

J’ai donc choisi, pour cette semaine, les mathématiques, matière qu’ils ne cesseront d’utiliser tant dans la vie scolaire que professionnelle plus tard.

Voici donc, les trois Serious Games qu’ils ont utilisé :

Le café des Mathadores,

Flashmaths,

M.A.R.S.

Et si vous pensez ne pas les intéresser à la matière avec des Serious Games tels que ceux-là, détrompez-vous, car ils s’y amusent beaucoup.

Les enfants découvrent Le Douanier Rousseau

Voilà un peintre qui ne peut être évité lorsqu’on présente différents artistes aux enfants puisque ses peintures sont assez représentatives de l’esprit d’un enfant.

J’en avais déjà parlé sur mon blog consacré aux Serious Games avec Les serious games au service de l’art.

Les enfants portent un intérêt tout particulier pour les animaux qui les fascinent, ils vivent dans une imagination surréaliste et sont, certes, naïfs.

Le Douanier Rousseau, ainsi surnommé pour son ancien métier, et classé dans l’ordre des peintres dits naïfs, abonde ses peintures d’animaux exotiques : tigres, antilopes, papillons, etc…

Il a le pouvoir, de par ses connaissances, de mêler l’oriental à l’occidental au vu des nombreuses espèces végétales entremêlées.  La nature prend également des proportions gigantesques comparée aux personnages.

Bref, tout ce qu’un enfant imaginent et représentent souvent…

NGAkids JUNGLE est un bel outil en ligne reprenant tous les éléments que l’on retrouve dans les peintures de l’artiste dont je vous confie, ici, les talents de nos petits peintres en herbe.

Jungle de Zohra

Le Repos de l’antilope, de Ethan

Danse de papillons, de Enora

Folie en nature, de Jonathan

Tranquille nature, de Ambre

Nature en paix, de Eva

Le paradis des animaux, de Kimberley

Malcou Jungle, de Malcom

Le festival des animaux, de Margaux

Paix entre les animaux et les fleurs, de Rose

La prairie des animaux, de Alex

Le pays des singes ennuyeux, de Maureen

Le paradis des plantes, de Cassandra

Paradisio, de Loïck

Le lac des animaux, de Lucas

Le paradis des plantes et des fleurs, de Océane

Rencontre entre deux mondes

EPN Mons

Ce jeudi 11 mars, pour la semaine numérique les EPN de Mons et d’Estinnes se sont connectés pour une animation en commun avec des classes de primaire.

L’EPN de Mons a accueilli une classe de l’Institut Provincial d’Enseignement Spécialisé de Ghlin  dont les  enfants présentent des déficiences auditives.

L’EPN “Le fil d’Estinnes” a quand à lui accueilli des enfants de 3° primaire d’estinnes-au-mont.

A la base du projet les enfants devaient se présenter d’un côté comme de l’autre mais un problème technique n’a permis la présentation que des élèves d’Estinnes.

En effet, Mons avait l’image et le son et Estinnes que le son mais l’animation a tout de même eu lieu et ce dans de bonnes conditions.

EPN Estinnes

Les enfants  avaient appris à se présenter en langue des signes, message bien reçu du côté de Mons car ils ont pu déchiffrer le prénom de tous les participants. Démarche que nos petits montois ont très apprécié. Présentation faite, place aux jeux de dessin en ligne et collaboratif sur flockdraw.com. Les enfants dessinaient chacun à leur tour, une fois Mons, une fois Estinnes. Les élèves inscrivaient la réponse sur le clavier. Une rencontre qui a été appréciée des deux côtés et que l’on va renouveler dans les mois qui suivent.

Merci à Jeanine Palwak et Régine pour leur aimable participation